La cinquième session du séminaire « Cohésion nationale et citoyenneté » s’est tenue à Lyon pendant cinq journées réparties entre le 11 octobre et le 29 novembre.

Organisé grâce aux mécénats de Lafarge et d’EDF, ce séminaire a rassemblé 21 stagiaires issus des milieux militaire, institutionnel, scolaire et associatif de la région lyonnaise, autour du thème de « l’engagement de la jeunesse ».

Les participants, tous ayant un rôle de relais auprès de jeunes exposés au risque de marginalisation, ont constitué deux comités appelés à mener une réflexion sur les questions de citoyenneté, d’insertion et d’intégration. Confrontés à des problématiques locales similaires et forts de la diversité de leurs parcours, ils ont ainsi eu l’occasion de mettre en perspective leurs approches pour accompagner les jeunes en difficulté.

Leur réflexion a été alimentée par une série de conférences. Les sujets suivants ont ainsi été abordés :
• « Que reste-t-il de la citoyenneté antique ? », par Madame Claudia MOATTI, professeur d’histoire romaine à l’université Paris 8 ;
• « La citoyenneté 2.0 », par Monsieur Stéphane GRUMBACH, directeur de recherche à l’Institut de recherche en informatique et en automatique (INRA) ;
• « La France, son école et son armée », par Monsieur Tristan LECOQ, inspecteur général de l’Education nationale ;
• « Les freins potentiels à l’engagement des jeunes », par Monsieur Fabien LAFAY, directeur du pôle universitaire de proximité de l’université Jean Moulin Lyon 3 ;
• « La perception de la défense par les jeunes », par Madame Corine BOUTEILLE, responsable de l’esprit de défense et de sécurité, au service du Haut fonctionnaire de défense et de sécurité (HFDS) au ministère de l’Education nationale ;
• « L’armée facteur de cohésion nationale », par le général Benoit ROYAL, commandant l’école d’artillerie de Draguignan, ancien sous-directeur recrutement de l’armée de terre.

La visite du centre EPIDE (Etablissement public d’insertion de la Défense) de Lyon-Meyzieu est venue compléter le programme de ce séminaire.

Lors de la dernière journée, le 29 novembre, les participants ont présenté, devant un auditoire composé de représentants des autorités locales, les recommandations issues de leurs travaux, visant à renforcer le sentiment de citoyenneté chez les jeunes.

Guy RUPIED, président du Conseil d’administration du Cercle des partenaires de l’IHEDN, a ensuite prononcé le discours de clôture de cette session lyonnaise avant de remettre aux stagiaires une attestation pour leur participation.