Chaire Castex de cyberstratégie

Avec le soutien d’Airbus Group

Créée en 2011, elle mène une recherche scientifique pluridisciplinaire et innovante visant à définir les enjeux géopolitiques, stratégiques et juridiques du cyberespace. Elle forme une équipe de jeunes chercheurs, contribue aux discussions internationales et participe à l’effort national pour l’élaboration d’une cyberstratégie destinée aux entreprises, au gouvernement et à la société civile.

Titulaire de la Chaire
Frédérick DOUZET, professeure des universités à l’Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8)
frederick.douzet@fdd-ihedn.fr

Chercheuse
Alix DESFORGES
alix.desforges@fdd-ihedn.fr / 01 44 42 43 98

Communication
Amélie MARLIER
chaire.castex@fdd-ihedn.fr / 01 44 42 43 93

Président du comité de pilotage de la Chaire
Daniel ARGENSON, Ingénieur général de l’armement, Directeur adjoint de l’IHEDN

Voir le site de la Chaire Castex : cyberstrategie.org

Suivre la Chaire Castex sur Twitter : @Chaire_Castex

Qu’est-ce que la cyberstratégie ?
Elle se définit comme « l’ensemble des pratiques civiles et militaires,  publiques et privées, intérieures et extérieures  visant à aménager le cyberespace afin de répondre aux objectifs fixés par l’autorité politique pour assurer la prospérité et la sécurité de la communauté des citoyens, en conformité avec les impératifs de souveraineté et d’autonomie de décision nationales, dans le respect des libertés matérielles (économie) et spirituelles (idéologie) ».En conséquence la chaire a créé  six domaines de recherches :

  1. Concepts, doctrines et positionnement des grands acteurs (Macrostratégie du Cyber espace).
  2. Menaces majeures, Vulnérabilités et Contremesures.
  3. Cyberéconomie : pour une économie politique du Cyberespace (coûts, et réparations des cyber attaques)
  4. Etude des acteurs et des enjeux à l’échelle régionale : Cyberterrorismes(Microstratégie du Cyberespace).
  5. Cyber Diplomatie et Droit international.
  6. Ethique, Sécurité humaine  et règles de conduite.
Texte de la leçon inaugurale de la chaire CASTEX de cyberstratégie, par le professeur François Géré le 25 novembre à 13h30, à l’École militaire, amphithéâtre Foch, Paris 7e.« Nous sommes ici pour penser cette entité en devenir constant, l’homme moderne. Il appartient à tous ceux qui vont tenter de le créer ensemble. »
André Malraux, 1960

Oui c’est bien de l’homme moderne, de l’homme de l’âge de l’information, arpenteur bon gré mal gré d’un nouvel espace qu’il est désormais convenu de nommer « cyber ». C’est de cela que nous parleronsaujourd’hui. En prenant garde que cet homme soit et demeure un citoyen responsable et respecté.
La raison d’être de cette leçon n’est pas purement formelle ou intellectuelle. Elle constitue un premier appel à la convergence de deux catégories, les fournisseurs des nouveaux vecteurs de l’information et les utilisateurs, à savoir nous tous, dans l’ère de l’information où nous nous trouvons inscrits comme le furent les hommes du XIXe siècle dans l’ère industrielle. Elle vise, et ce sera l’un des grands objectifs de l’activité de cette chaire, à développer un espace de communication et de compréhension entre les acteurs et de mutualisation de leurs intérêts respectifs.Prospérité, sécurité et cyberespaceDe Confucius à Périclès, de Locke à Montesquieu et Madison, il s’est établi que les hommes entraient en société afin de satisfaire deux aspirations : la prospérité et la sécurité, ayant estimé que l’une était la meilleure garante de l’autre et réciproquement. Les États et leurs gouvernements n’ont de sens, de raison d’être et donc de légitimité qu’à créer et maintenir le juste équilibre entre ces deux aimants de l’action humaine organisée, donc de la stratégie. C’est cela que l’on nomme aujourd’hui la « bonne gouvernance ». Il en va de même du cyberespace. Il en va de cette nouvelle dimension de notre vie quotidienne, de l’activité des entreprises et des États où prospérité et sécurité auront à progresser conjointement et en harmonie. Or pour y parvenir, on ne peut se contenter de souhaits. Il va falloir travailler et construire.Sur ce cyberespace naissant, veillent, comme sur le berceau de La Belle au bois dormant, de bonnes et de mauvaises fées. Les bonnes fées sont connues, les créateurs bien sûr, scientifiques et ingénieurs avec leur cortège de bienfaits parfois incertains : accélération de la transmission du savoir, donc du progrès scientifique, liberté d’expression, transparence… Les mauvaises fées se nomment le Léviathan de Hobbes, le « Big Brother » d’Orwell. Le « cyber » serait-il une jungle peuplée de loups s’entre-dévorant ? C’est trop vite dit. Trop manichéen. Revenons ici à penser sérieusement la complexité.

Les autres activités du Cercle des partenaires de l'Ihedn

Séminaire « Découverte »
Séminaire « Découverte »
Un séminaire destiné à affirmer le pacte républicain qui lie tous les Français.
Séminaire « Cohésion nationale et citoyenneté »
Séminaire « Cohésion nationale et citoyenneté »
Un séminaire pour susciter une réflexion collective à travers l'approfondissement des notions de citoyenneté et d’esprit de défense.
Chaire « Économie de défense »
Chaire « Économie de défense »
Une chaire pour réfléchir, comprendre et échanger sur un champ complexe, à l'intersection de plusieurs disciplines.
<b>Projet :</b> Chaire « Autonomie stratégique de la France »
Projet : Chaire « Autonomie stratégique de la France »
Une chaire pour penser et décliner de manière opérationelle ce qui garantit les intérêts fondamentaux de la France.